Se joindre à la Coalition canadienne des Zones Clés pour la Biodiversité

La Coalition KBA canadienne accueille la participation de toutes les organisations ayant un intérêt pour, et la capacité de faire avancer, l’identification et la délimitation de KBA et l’intégration d’informations et de listes sur les KBA dans les processus de prise de décision des gouvernements, de l’industrie, etc., sur la biodiversité.

Les membres de la Coalition KBA canadienne peuvent comprendre des individus provenant des organisations et des groupes d’intervenants suivants :

  • Représentants nationaux des partenaires KBA :
    • UICN
    • Wildlife Conservation Society (WCS) Canada
    • World Wildlife Fund (WWF) Canada
    • Études d’Oiseaux Canada
    • Nature Canada
    • NatureServe Canada
  • Autres organisations et institutions scientifiques détenant des données ou une expertise pertinente
    • Centres provinciaux et territoriaux de données sur la conservation
    • Universités/laboratoires ayant des bases de données pertinentes
    • COSEPAC
    • Groupes d’experts-conseils
    • Organisations non gouvernementales
    • Organisations autochtones
    • Partenariats en recherche
  • Départements et organismes gouvernementaux pertinents
    • Organismes et départements fédéraux
      • Environnement et Changement climatique Canada
      • Pêches et Océans Canada
      • Parcs Canada
    • Gouvernements provinciaux et territoriaux
  • Organismes du secteur privé et associations d’industries détentrices de données pertinentes sur les KBA
  • Peuples autochtones, communautés locales et groupes capables de refléter ces perspectives à l’échelle nationale, p. ex.
    • le Cercle autochtone d’experts
    • L’Initiative de leadership autochtone
    • Groupes de leadership autochtone nationaux, provinciaux et territoriaux

Les activités de KBA Canada sont supervisées par un comité de direction composé de représentants d’organismes membres.

Pour en savoir plus

Se joindre

Pour plus de renseignements sur la façon de s’impliquer, contacter Ciara Raudsepp-Hearne, Coordonnatrice Zones Clés pour la Biodiversité, Canada.

Membres

Experts & contributeurs

Les membres de la Coalition KBA participent à titre individuel en tant qu’experts et contributeurs au processus, et l’approbation officielle par leurs organisations du processus KBA et ses résultats n’est pas une condition nécessaire à l’adhésion des membres.

En se joignant à la Coalition KBA, les membres auront l’opportunité d’y contribuer des façons suivantes:

  • Soutenir l’établissement et l’activité en cours d’une coalition KBA qui fonctionne en tant que groupe national de coordination au cœur de la communauté KBA mondiale;
  • Participer à la création et la mise en œuvre d’un processus visant à identifier des KBA au Canada, incluant l’adaptation nationale du standard mondial;
  • Fournir ou faciliter l’accès aux données, ainsi qu’une expertise scientifique, au processus d’identification de KBA au Canada, lorsque possible;
  • Mener des activités de sensibilisation aux KBA dans leurs réseaux, p.ex. engager les Canadiens à comprendre l’importance des KBA dans la planification et la conservation de la biodiversité;
  • Soutenir et, lorsque possible, faciliter la prise en compte des savoirs autochtones concernant l’identification et la délimitation des KBA; et
  • Travailler en collaboration afin de mobiliser des ressources qui permettent l’identification de KBA.

Les membres de la Coalition KBA apporteraient au processus une ou plusieurs de ces compétences:

  • Compréhension du standard KBA et du processus d’identification de KBA;
  • Expérience et connaissances dans la gestion et la conservation de sites;
  • Expertise et informations concernant la distribution et l’abondance de la biodiversité et des écosystèmes canadiens;
  • Connaissances en planification de la conservation de la biodiversité; et/ou :
  • Expérience en gouvernance, en leadership et en planification de programmes.

La protection essentielle de la biodiversité

Confrontés par une crise d’extinction croissante, l’accélération des impacts du changement climatique sur les habitats et la chaîne alimentaire et l’expansion grandissante de l’empreinte écologique humaine, des pays autour du monde ont reconnu qu’il faut agir davantage pour protéger la biodiversité de son déclin rapide.